jeudi 16 octobre 2014

Charte des Amis de la Place des Fêtes


Notre dernière réunion, le 8 octobre dernier, prévoyait la présentation et la discussion d'un projet de charte destiné à présenter les principes et les grandes lignes de force du projet de réaménagement que nous appelons de nos vœux. 

Vous trouverez en pièce jointe le résultat de ce travail collectif. Des améliorations sont bien entendu encore possibles et nous attendons vos observations et propositions. Une version simplifiée et mise en forme sera ensuite élaborée et imprimée pour accompagner la communication sur le projet de réaménagement et de référendum.

   UN RÉAMÉNAGEMENT POUR MIEUX    VIVRE À PLACE DES FÊTES :

Charte proposée par LES AMIS DE LA PLACE DES FÊTES
                                         « pour un projet ambitieux et de qualité impliquant les habitants"



                                                                                             Octobre 2014

Depuis bientôt deux ans les Amis de la Place des Fêtes, association de citoyens bénévoles, habitants ou usagers de la place, aujourd’hui forte de plus de cent adhérents, s’est assignée pour tâche de « rassembler toutes les personnes qui souhaitent s’informer, faire des propositions et entreprendre des actions collectives sur tout sujet concernant le quartier de la place des fêtes notamment la qualité de la vie, l’amélioration de l’urbanisme, la vie culturelle, la protection de l’environnement, les déplacements ».

Les actions entreprises – soirées-débats publiques (« comment réconcilier la nature et la ville ? », « être acteur du changement »), promenades exploratoires thématiques dans le quartier (analyse du « cœur » de place, potentiel des espaces délaissés, problèmes liés aux déplacements, …), recueil des propositions rassemblées lors de ces actions (cf. nos cartes de post-it), rencontre-vin chaud « Imaginer ensemble l’avenir de l’ancien lycée hôtelier Jean Quarré », participation à la Fête de quartier et au Forum des associations et des sports du 19ème  nous ont identifiés comme des interlocuteurs reconnus de la vie associative de l’arrondissement.

L’association se réjouit de ce que le projet de réaménagement de la Place des Fêtes ait été inscrit aux projets de la mandature pour l’arrondissement au côté de ceux des grandes places parisiennes. C’est dans ce cadre que l’association a pris une part active aux ateliers participatifs engagés de décembre 2013 à juin 2014 et menés par le groupement AME/Trait clair/BERIM, pour assurer la concertation préalable à la définition de scenarii de réaménagement et à leur présentation aux habitants du quartier qui devraient se prononcer par référendum.

A ce stade, l’association souhaite, par ce document, faire le point sur les principes et les grandes lignes de force du projet de réaménagement que nous appelons de nos vœux.

1. Répondre aux besoins d’équipements publics des habitants dans un cadre de vie rénové, en rapport avec les 15 000 habitants du quartier, pour pallier les insuffisances (exiguïté de la Maison de la Place des Fêtes) et les manques avérés : espaces culturels (médiathèque,…), associatifs (salles d’activité, de réunions, de fêtes, sportifs (notamment pour les jeunes), en exploitant le potentiel des espaces délaissés aux abords de la Place (en priorité sur les 5 000 m² disponibles dans l’ancien lycée hôtelier Jean Quarré, annexe de la rue du Dr Potain, local de l’ancien garage « Speedy » et anciens immeubles de la Direction du Travail rue de Mouzaïa, …).

2. Développer la Place comme un espace piétonnier permanent, accessible à tous et convivial
La place doit être un lieu de rencontre intergénérationnelle agréable avec un mobilier urbain adapté (bancs, transats, parasols, cafés, …), animé de jeux conviviaux (kiosques-ludothèque, jeux d’eau, ping-pong, boulodrome, ...), qui permettront de mieux accueillir et accompagner les enfants, les ados et les familles (skate, vélo, …).  Soigner la qualité, la durabilité des matériaux et la signalétique est le gage de réussite du projet.

3. Adapter les aménagements de voirie et de circulation dans un plan cohérent de la place et de ses abords
La sécurisation et la priorisation des circulations douces (piétonnes, pistes cyclables, …) nécessite de repenser l’ensemble à l’échelle du quartier en prenant en compte les transformations urbaines et l’existence ou l’arrivée de futurs équipements publics (Centre d’animation, Collège Guillaume Budé, écoles, Médiathèque attendue, …). L’apaisement de la circulation automobile par la limitation de la vitesse s’impose, la mise à double sens de tout ou partie de l’anneau routier pourrait être une solution. Améliorer la gestion des stations de vélibs (vélibs électriques ?).

4. Conforter le marché alimentaire et développer l’offre commerciale
Attractif et reconnu à l’échelle de l’arrondissement et de la ville, espace convivial de rencontre, le marché de la Place des Fêtes est le cœur battant du quartier et doit évidemment être pérennisé sur la Place. Il est par ailleurs souhaitable de renforcer, diversifier et revaloriser la fonction commerciale sur la Place et ses abords.

5. Insuffler du dynamisme économique en favorisant le développement de l’économie sociale et solidaire (ESS) , par l’ouverture d’espaces de coworking (pépinière d’entreprise), Fablab, Repair café, ferme urbaine, … et mettre en place des utilisations provisoires (conventions temporaires) du foncier en friche avant et pendant les travaux, pour profiter des locaux disponibles et animer le quartier (rencontres artistiques ou sportives, fêtes de quartier, jardins potagers, café associatif, …).

6. Penser la végétalisation du quartier comme un axe fort du renouveau de la place, dans un écosystème plus large, en continuité avec les parcs des Buttes Chaumont et de la Butte du Chapeau Rouge, des jardins des villas de la Mouzaïa, des différents jardins partagés, … ; favoriser la création de nouveaux jardins partagés, de terrasses et murs végétalisés, d’éoliennes urbaines, adaptés à l’identité du quartier et à ses spécificités, pour en faire un lieu de vie agréable.

7. Développer l’évènementiel sur la Place pour donner envie de venir sur cette place ou d’y « monter », en proposant régulièrement des événements festifs et culturels de qualité attractifs à l’échelle de la ville (Nuit Blanche, Jardin temporaire, Cinéma en plein air, …). A l’échelle du 19ème, le récent Forum des Sports et des Associations, l’expérience Nuit Blanche « off » dans l’ex-lycée Jean Quarré sont déjà des expériences réussies très positives, permettant d’entrouvrir l’univers des possibles, qu’il convient de renouveler et d’amplifier. 

8. Ouvrir la place sur son quartier et sur la ville
Assurer une meilleure visibilité de la place : liaison avec la rue de Belleville et au-delà avec le 20ème arrondissement, liaison vers le boulevard des Maréchaux et le tramway ; liaison avec le Parc des Buttes-Chaumont et de la butte du Chapeau-Rouge.

L’association considère que la concertation avec les habitants et usagers de la Place doit désormais continuer, dès la préparation du référendum, et au-delà des opérations de programmation du réaménagement, jusqu’à sa mise en œuvre. Elle demande donc la constitution d’une structure de suivi du projet avec les acteurs concernés, et incluant une représentation significative des associations et des habitants du quartier.

      

Aucun commentaire:

Publier un commentaire