jeudi 10 octobre 2013

REAMENAGEMENT DE LA PLACE DES FETES Pistes de réflexions proposées par la Mairie pour l’étude de programmation (article 3.2 du cahier des clauses techniques particulières)


                  REAMENAGEMENT DE LA PLACE DES FETES
Pistes de réflexions proposées par la Mairie pour l’étude de programmation
(article 3.2 du cahier des clauses techniques particulières)

Dans le cahier des charges soumis aux agences et bureaux d’études candidats à l’étude de programmation, la direction de la voirie et des déplacements (DVD) a proposé neuf pistes de réflexions programmatiques à prendre en compte dans le projet de réaménagement de la place des Fêtes.
Elles prennent leur source dans les perspectives dégagées à l’issue de l’enquête menée en 2012 à l’initiative du Conseil de quartier. Elles témoignent d'une écoute des préoccupations des habitants évoquées lors de réunions en conseil de quartier et de l’initiative des Amis.



A.    Diagnostiquer les dysfonctionnements et/ou qualités d’usages concernant les « objets » existants sur la place (œuvres d’art, mobiliers urbains, petits ouvrages, …) en intégrant les contraintes techniques et proposer des pistes d’amélioration,

B.     Diagnostiquer les dysfonctionnements et/ou qualités d’usages des programmes existants qui animent la place (commerces, marché alimentaire, manège, événements de quartier, etc…) et proposer des pistes d’amélioration, voire de développement en étendant l’accès à des équipements sportifs et culturels,

C.    Définir des typologies différentes d’espaces verts (fermés et/ou ouverts) ou d’espaces végétalisés et/ou plantés, voire des espaces aquatiques, afin de rendre moins minéral l’aspect général de la place, en tenant compte de son ensoleillement et de la circulation du vent,

D.    Redéfinir la répartition entre les espaces ouverts et les espaces privatifs de la place afin de trouver les meilleures solutions d’usage (résidentialisation, ouverture de voie, etc…),

E.     Améliorer le raccordement entre les espaces de la place et les espaces ouverts  situés autour de la place dans le but d’améliorer son ouverture vers l’extérieur et de désenclaver les espaces résiduels de la place,

F.     Améliorer le fonctionnement et le traitement des voies formant  « l’anneau » autour de la place en faisant des propositions relatives aux circulations douces et aux transports en commun : traversées piétonnes, nouveaux aménagements cyclables, desserte des bus, station taxis, etc…

G.    Améliorer la lisibilité des cheminements piétons, l’orientation et le repérage sur la place et vers les rues environnantes et les équipements existants, faciliter l’accessibilité des personnes à mobilité réduite aux différents espaces, proposer des lieux de pause et de rencontres,

H.    Intégrer les projets portés par les copropriétaires et les bailleurs sociaux (Paris Habitat, La Sablière) des immeubles de logements situés sur la place,

I.     Intégrer dans la programmation des nouveaux espaces verts et/ou végétalisés des éléments innovants d’écologie urbaine : limitation par infiltration des eaux de pluies vers les égouts, diversification des essences d’arbres, implantation des végétaux, végétalisation des toits, projets coopératifs d’agriculture urbaine, etc…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire